television-montpellier-couches-et-rouge-a-levres
Être parent

[ÊTRE PARENT] Spécial télé : je zappe et mate ! #2

Vous êtes en congé parental vous aussi ? Ça vous arrive de citer des pubs par cœur parce que vous cuisinez avec la télé en fond ? Moi aussi, grr. Mais parfois, on tombe sur de bonnes surprises et j’avais envie de vous les faire partager, qu’en pensez-vous ?

Je ne vous l’ai pas dit, sans vouloir vous le cacher non plus, j’ai fait des études de communication et j’en ai gardé le tic d’analyser pubs et programmes télé ! Un penchant pour les symboles, une passion de la décortication alors que je n’aime pas le faire pour les crevettes, une sympathie de la dissection alors que je ne la pratiquais même pas sur les carottes en cours de bio.
Alors si je préfère les messages pubs suggérés… aux pubs mécanistes, et que le matraquage direct m’ennuie, que je ne suis pas fan de l’humour d’un bon nombre d’animateurs restés coincés dans les années 90, il y a des morceaux télévisuels qui retiennent mon attention. Comme aujourd’hui….

NOUVELLE PUB PULCO CITRONNADE
Bon ok… vous pourriez déceler une pointe de sexisme, un brin de racisme contre les blondes Blondes, et l’influence linguistique importante de la télé-réalité et de ces jeunes gens, qui bullent, au vocabulaire incertain soutenu par un physique certain. J’ai choisi de voir cette pub sous un angle léger et humoristique ! S’accommodant parfaitement de ce nouvel idiolecte utilisé par les Jamel, Gad, Florence, Hanouna, et autres célébrités du divertissement actuel. Et décomplexant une société où le temps ne prend pas le temps de se faire sentir passer. En conclusion, une pub actuelle, soutenant la dérision, le farniente.  Et elle m’a fait rire. Pas trop non plus, je m’économise, je suis une maman solo débordée paresseuse aussi !

UN RAPPEUR DEVENU AVOCAT

Incroyable reconversion de Serge Money qui vient illustrer le « quand on veut, on peut ». Après TPMP, j’écoute (à moitié) les news (sinon c’est la déprime après la rigolade à plein régime !) et j’écarquille mes oreilles sur le flow d’un homme en robe noire et blanche. « Drôle de tenue pour un rappeur ! », me dis-je. Ça m’interpelle, je monte le son : un avocat-ancien-rappeur-disque-d’or, copain de Diam’s et autre Saïan Supa Crew, imposant ses rimes entouré de ses confrères. C’est à 30 ans, et pendant 5 ans, qu’il reprend l’usure des bancs d’école entouré d’élèves de 10 ans de moins et remporte le Barreau de Paris. Bravissimo ! On n’aurait pas, nous aussi, une passion et une vocation enfouies qu’on aurait envie de mettre au grand jour ?…

Et vous, quels sont vous coups de cœur en matière de télé en ce moment (en dehors de Trotro et de Gulli) ? 😉

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *